Il a suffit de voir, samedi en fin d’après-midi, le grand sourire et les bras levés de la présidente, Régine Scherrer, pour comprendre que l’avant’Thur a été belle et réussie ! La foule s’est pressée pour voir les différentes saynètes reprenant toute l’histoire de Thann.

Et Thibaut de Rouffach, le gueux et le seigneur de la Source Salée n’ont pas eu de mal à franchir les siècles pour se glisser dans la peau d’un hippie, d’un livreur ou d’un FFI/accordéoniste/guitariste. Le coup de main à la troupe des Bâtisseurs nous a permis de rencontrer d’autres comédiens et d’envisager de fructueuses associations !

A bientôt les Bâtisseurs, à la Fête de la Sorcière déjà, où vous commes nous, participerons !